Dans le domaine du référencement, les tendances et les algorithmes des moteurs de recherche évoluent et changent plus fréquemment que vous ne l’imaginez. En fait, Google modifie son algorithme de recherche en moyenne 500 à 600 fois par an ! Cependant, s’il y a une chose qui reste constante, c’est le vieil adage “le contenu est roi”.

Le contenu est fondamentalement l’élément constitutif du monde numérique – pour le seul contenu des blogs, 2 millions d’articles sont publiés chaque jour, et en 2018, il existe plus de 1,8 milliard de sites Web. Ces chiffres mettent les choses en perspective : avec une telle quantité de contenu disponible sur Internet, il est crucial pour les spécialistes du marketing d’intensifier leurs efforts pour que leur message soit entendu et remarqué.

Si un contenu de haute qualité, précieux et convaincant est la clé du succès de tout effort de marketing numérique et de référencement, après avoir créé ce type de contenu, vous n’avez pas encore tout à fait terminé. Il est inutile de prendre le temps de rédiger et de créer du contenu pour qu’il tombe malheureusement dans l’oreille d’un sourd. Un contenu de qualité doit être vu et entendu, ce qui peut être facilement atteint grâce à une stratégie d’optimisation de contenu solide.

L’optimisation du contenu par le référencement SEO ne se limite pas à l’utilisation des bons mots clés. Les éléments de référencement sur page, qui travaillent en coulisse, permettent de renforcer la visibilité de votre contenu dans les requêtes pertinentes des moteurs de recherche. Pour vous aider à démarrer, voici quelques éléments clés du référencement sur page qui vous permettront de mieux optimiser votre contenu :

1. Balise titre
Votre balise titre est l’un des premiers éléments cruciaux du référencement sur page. Assurez-vous que votre ou vos mots-clés cibles figurent dans le titre de votre page. En général, plus le mot-clé cible est proche du début de la balise titre, plus il a de poids pour les moteurs de recherche.

Faites également attention à la longueur du titre. Une longueur de titre de 50 à 60 caractères est recommandée. Si vous dépassez cette limite, votre titre risque d’être tronqué dans les résultats de recherche.

2. URL de la page
L’URL de votre nouvelle page ou de votre nouvel article de blog est un autre élément essentiel du référencement sur page qui est remarqué en premier. Lorsque vous décidez de l’URL à utiliser, tenez compte de vos mots-clés cibles. Incluez toujours vos mots-clés cibles dans votre URL et séparez-les par des traits d’union.

Il est également recommandé de faire en sorte que vos URL soient courtes et concises. Évitez les URL longues et vagues, truffées de chiffres. Faites en sorte que vos URL soient soignées, axées sur les mots clés et descriptives. Elle doit pouvoir donner aux utilisateurs une idée de ce qu’est votre page.

3. Méta-descriptions
Bien que les méta-descriptions n’aient pas d’impact direct sur les classements, elles sont toujours considérées comme l’un des éléments clés du référencement sur page. La rédaction d’une méta-description claire et convaincante qui reflète succinctement le sujet de votre contenu peut contribuer à améliorer le nombre de clics, ce qui se traduit par une augmentation du trafic.

Tout comme votre balise titre et votre URL, votre méta-description doit également contenir vos mots-clés cibles. La longueur est également importante. Bien que Google puisse encore afficher des méta-descriptions plus longues, jusqu’à 320 caractères, il est préférable de conserver une longueur comprise entre 70 et 160 caractères.

4. Balises H1
La balise H1, ou balise heading 1, est une balise HTML qui indique le titre principal d’une page. Les titres H1 sont un facteur de classement important en matière de référencement et constituent généralement le contenu le plus remarquable visuellement. Le titre de votre article de blog est généralement votre balise H1. Ce qui est important, c’est qu’il doit pouvoir décrire le sujet du contenu. Sa longueur doit être comprise entre 20 et 70 caractères – au-delà, son influence sur le référencement sera diluée.

Vérifiez bien qu’il n’y a qu’une seule balise H1 par page en consultant le code source de votre site. Si la présence de plus d’une balise H1 ne perturbe pas nécessairement les moteurs de recherche, elle peut néanmoins nuire considérablement à votre classement dans les moteurs de recherche.

5. Mots clés
Les mots-clés ont été mentionnés à plusieurs reprises dans cet article, et il ne fait aucun doute qu’il s’agit probablement du facteur de référencement le plus important. Cependant, la clé pour exploiter le pouvoir des mots-clés est de pouvoir les utiliser correctement.

Veillez à utiliser votre mot-clé cible dans le premier paragraphe et dans le reste de votre article, c’est-à-dire dans le corps du texte, les sous-titres et les légendes des images. Utilisez des mots clés pertinents, ou des variantes de ceux-ci, de la manière la plus naturelle possible ; le bourrage de mots clés peut nuire gravement à votre classement et à votre réputation.

6. Images
Les articles de blog contenant des images pertinentes obtiennent de bien meilleurs résultats dans les moteurs de recherche que ceux qui n’en contiennent pas. Lorsque vous incluez des images dans votre contenu, il y a en fait plusieurs choses à prendre en compte.

Tout d’abord, il est important d’utiliser votre mot clé cible dans le nom de fichier de votre image, le titre de l’image et la balise ALT. De cette façon, vos images sont visibles dans les recherches d’images pertinentes, ce qui peut ensuite générer du trafic vers votre site Web. Deuxièmement, la taille du fichier de votre image doit être optimisée pour l’affichage sur le Web ; une taille trop importante pourrait nuire à la vitesse de chargement de votre page, qui est également un facteur clé du référencement. En outre, utilisez des requêtes média pour vous assurer que vos images sont réactives lorsqu’elles sont visualisées sur des appareils mobiles.

7. Liens internes et externes
Les liens internes et externes dans votre contenu sont des éléments clés d’une stratégie de référencement, car ils signalent à Google que votre site Web est une bonne source d’informations qui mérite d’être citée.

L’ajout d’au moins deux ou trois liens internes à votre contenu aide non seulement les utilisateurs à trouver d’autres sources de contenu pertinentes sur votre site Web, mais il permet également aux robots des moteurs de recherche de rester plus longtemps sur votre site, ce qui permet d’indexer davantage de pages. La création de liens vers deux ou trois sites d’autorité et de renom contribue également à renforcer les signaux de confiance, ce qui est précieux pour le référencement.

Le référencement SEO sur page n’est qu’un des nombreux aspects de l’optimisation des moteurs de recherche. La structure globale de votre site web – y compris la conception, la convivialité pour les mobiles, les polices de caractères et les images, etc. – ainsi que les éléments de référencement hors page, tels que les liens retour et la mise en signet sur les médias sociaux, entrent tous en jeu lorsqu’on envisage une stratégie de référencement efficace.